H

Recherche personnalisée

Menopause et fatigue



Bien que les scientifiques apportent des réponses mitigées au phénomène, la plupart des femmes de plus de 50 ans peuvent l'affirmer : menopause et fatigue sont la plupart du temps deux inséparables... Quellles sont donc les raisons qui peuvent expliquer la fréquente association menopause et fatigue ?



Menopause et fatigue, Une fatalité ?


En principe, menopause et fatigue ne devraient pas être liées. L'arrêt progressif du cycle menstruel ne semble pas justifier la fatigue intense dont se plaignent la plupart des femmes qui abordent ce tournant de leur vie. Pourtant, les faits sont là, et certains médecins avancent l'idée selon laquelle la modification des sécrétions hormonales pourraient expliquer, en partie, la concomitance menopause et fatigue.

 

Il semble toutefois que cette explication ne suffisent pas entièrement à justifier l'ampleur de la lassitude décrite par les femmes qui en sont victimes : menopause et fatigue sont nécessairement liées pour d'autres raisons. Les scientifiques pensent que l'état de fragilité suscité par la menopause peut jouer le rôle de déclencheur, et sans en être la cause, révéler des failles psychiques : l'association menopause et fatigue serait en ce cas imputable à un état de dépression latent ou avéré.

 

Sans aller jusque-là, il suffit peut-être de revenir à la signification profonde du phénomène pour expliquer la persistance du couple menopause et fatigue... L'arrêt de la menstruation implique en effet un bouleversement complet, physiologique bien sûr, mais également psychologique et social. Au moment de la menopause, la féminité ne peut plus s'affirmer à travers son potentiel de procréation, et il faut inventer une nouvelle manière d'être au monde, reconstruire une image valorisante de soi. Même inconscient, le travail psychique est intense et induit nécessairement un effort soutenu : et si le duo menopause et fatigue était simplement le symptôme d'une vie psychique active et en bonne santé ?     


 

 

 

 

B