B

Recherche personnalisée

La fatigue musculaire


La fatigue musculaire est essentiellement une fatigue physique


À différencier de la fatigue générale, la fatigue musculaire n'induit pas forcément de sensation d'épuisement chez le patient qui en est victime, mais se traduit par une anomalie en terme de puissance ou de rapidité. La fatigue musculaire est l'état d'un muscle qui n'a plus la capacité de répondre à un ordre de manière satisfaisante.

 

  • Les causes de la fatigue musculaire sont encore assez troubles. Actuellement, les spécialistes tendent à expliquer la perte de tonus d'un muscle par la physiologie du calcium. D'autres explications ont été avancées pour déterminer l'origine de la fatigue musculaire, comme la saturation des mécanismes des transports d'oxygène ou l'insuffisance circulatoire. Il semble que les anciennes théorie associant la fatigue musculaire à une accumulation excessive de toxines dans le muscles aient été définitivement écartées.

 

  • La fatigue musculaire intervient généralement après un effort physique prolongé. Trop sollicités auparavant, les muscles ne "répondent" plus. Crampes et impression de tressaillements involontaires peuvent s'associer à la fatigue musculaire, qui passera rapidement après un petit temps de repos. En ce cas, l'apparition de la fatigue musculaire est parfaitement logique, et circonstancielle.

 

  • Mais la fatigue musculaire entre parfois dans le domaine de la pathologie. Elle est alors associée à des affections telles que l'artérite, qui est un déficit circulatoire, ou la maladie de Parkinson. En ce cas, la fatigue musculaire est un symptôme, et le repos ne suffira pas pour l'éliminer. Seul un traitement spécifique pourra en venir à bout, ainsi que des séances de rééducation spécialement conçues pour lutter contre la fatigue musculaire et conserver un minimum de tonus. 

 


 

 

 

 

B