H

Recherche personnalisée

Fatigue permanente


Avant tout, si vous en avez marre de vous sentir fatigué à longueur de journée, faites ce test (gratuit)

Fatigue permanente ou fatigue chronique


Si vous souffrez de fatigue permanente, vous avez certainement entendu parler du syndrome de fatigue chronique, de fibromyalgie ou de dépression. Mais pas de panique: avant de vous orienter vers l'une de ces trois affections, qui, effectivement, génèrent chacune une fatigue permanente, d'autres petits dysfonctionnements, de moindre ampleur, peuvent être à l'origine de votre lassitude.

 

Une fatigue permanente peut être tout simplement provoquée par une accumulation d'excès et de mauvaises habitudes. Si vous êtes adepte des nuits trop courtes, d'une alimentation peu équilibrée et d'horaires fantaisistes tant pour vos repas que pour vous coucher, ne cherchez peut-être pas plus loin les causes de votre fatigue permanente : le corps n'est pas une machine, et le faire fonctionner sans tenir compte de ses besoins essentiels amène fatalement des dysfonctionnements...

 

Si vous menez une vie relativement régulière, mais que vous souffrez néanmoins d'une fatigue permanente dont vous ne comprenez pas l'origine, vous devez prendre rendez-vous avec votre médecin. De nombreuses maladies se matérialisent par une fatigue intense et persistante, qui n'est alors qu'un symptôme. Par ailleurs, une fatigue permanente peut être due à des carences en fer ou en magnésium, qui ne pourront être décelées qu'avec une analyse sanguine.

 

Si votre fatigue permanente n'est finalement explicable ni pas votre hygiène de vie ni par une autre pathologie ou par des carences, le syndrome de fatigue chronique, la fibromyalgie et la dépression peuvent alors être évoquées. Toutes induisent quoi qu'il en soit un rythme de vie sain et équilibré, et combinent traitement chimique et recours à la psychologie pour parvenir à régler le problème de la fatigue permanente.

 


 

 

 

 


3B